Le Monde Diplomatique n°510 Septembre 1996
La monarchie marocaine tentée par la réforme
Par référendum, le 13 septembre, les Marocains se prononcent sur le texte de la nouvelle Constitution. Le système institutionnel voulu par le roi Hassan II devrait être mis en place d’ici mai 1997. Face aux défis que sont la pauvreté, les inégalités et la corruption, le pays a besoin d’une profonde évolution de sa culture politique, d’une avancée significative sur la voie de la démocratie. C’est le sens des propositions de réformes que nous transmet, depuis Rabat, un intellectuel marocain.
Download this file :